05 décembre 2017

Le site AREVA NP de Romans inaugure son nouveau Poste de Commandement et de Crise

 

Mardi 5 décembre, AREVA NP a inauguré le nouveau Poste de Commandement et de Crise (PCC) du site de Romans-sur-Isère (Drôme), en présence de monsieur Sabry Hani, directeur de cabinet du préfet de la Drôme, de madame Marie-Hélène Thoraval, maire de Romans-sur-Isère et ainsi que des élus locaux et des représentants des forces de l’ordre et de sécurité.

 « Avec ce PCC, le site se dote d’un outil opérationnel pour la gestion des évènements extrêmes conformément à l’engagement pris auprès de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) dans le cadre du Plan d’Urgence Interne du site (PUI) » a déclaré Yann Le Tessier, directeur du site AREVA NP de Romans-sur-Isère.

 Ce bâtiment, qui représente un investissement de l’ordre de trente millions d’euros a nécessité plus de deux ans de chantier auquel ont contribué plus de quatre-vingt entreprises essentiellement implantées dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Construit dans le cadre des Études Complémentaires de Sûreté post-Fukushima (ECS), le PCC est conçu pour résister aux aléas sismiques et climatiques extrêmes comme des vents violents, tornades ou inondations. Composé d’un bâtiment de 1 200 m2, il accueille les équipes et les forces d’intervention du site AREVA NP de Romans-sur-Isère. Equipé de moyens de communication autonomes, ce bâtiment abrite également le Poste de Commandement et de Direction Local (PCD-L) du site. Il permet aux équipes de l’établissement de gérer une crise, en totale autonomie pendant quarante-huit heures, quelle que soit l’ampleur d’un aléa naturel extrême.

Plus de cent personnes sont dédiées à la prévention des risques sur le site avec des équipes prêtes à intervenir vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept, et qui s’entraînent régulièrement lors d’exercices de différents niveaux.

« Exploiter nos installations industrielles avec le plus haut niveau de sûreté et de sécurité reste la première priorité du groupe : sur le site de Romans, trois cents millions d’euros ont été investis depuis plus de dix ans afin de renforcer la sûreté d’exploitation, renouveler l’outil industriel et conforter le site de Romans comme un site de référence industrielle » a précisé Lionel Gaiffe, directeur de l’activité Combustible d’AREVA NP, à laquelle est rattaché le site de Romans-sur-Isère.