05 décembre 2017

États-Unis : une technique de maintenance développée par AREVA NP permet de réduire la fréquence d’inspections de deux centrales d’Exelon

L’Autorité de sûreté nucléaire américaine, la NRC (Nuclear Regulatory Commission), vient d’accorder une diminution du nombre d’inspections du réacteur n° 2 de la centrale de Byron ainsi que du réacteur n°1 de celle de Braidwood, toutes deux exploitées par Exelon, suite à l’utilisation de la technique de grenaillage à jet de cavitation d’AREVA NP sur les couvercles de cuve des deux réacteurs. Cet agrément de la NRC permet à Exelon de réaliser désormais l’inspection des composants une fois tous les dix ans au lieu d’une fois tous les dix-huit mois.

AREVA NP avait mis en œuvre cette technique innovante sur le couvercle de cuve du réacteur n°2 de la centrale de Byron pour la première fois lors d’un arrêt de tranche programmé au printemps 2016. AREVA NP avait réutilisé cette technique sur les couvercles de cuve du réacteur n° 1 de Byron ainsi que sur ceux des réacteurs n° 1 et 2 de la centrale nucléaire de Braidwood.

Une solution alternative au remplacement de composants qui soutient l’efficacité du parc nucléaire

« Chez AREVA NP, nous soutenons le secteur de l’énergie nucléaire en développant des solutions innovantes, afin de contribuer à un fonctionnement plus efficace et plus économique du parc nucléaire », a déclaré Craig Ranson, directeur de la Business Unit Base installée d’AREVA NP aux États-Unis. « Notre technique de grenaillage par jet de cavitation est une solution alternative éprouvée au remplacement de composants, qui permet à des centrales comme Braidwood et Byron de gérer de façon fiable et performante leurs installations. »

Technique de grenaillage à jet de cavitation, ou cavitation peening : une solution innovante pour le prolongement de la durée de vie des composants

Cette technique peut s’appliquer sur des couvercles de cuve et d’autres composants du circuit primaire des centrales nucléaires. Elle permet d’empêcher la fissuration par corrosion sous contrainte par l’eau primaire. Le grenaillage par jet de cavitation emploie des jets d’eau à ultra-haute pression pour générer des bulles de vapeur qui s’écrasent avec suffisamment de force pour créer une compression bénéfique des surfaces des composants.

Cette compression à la surface améliore les propriétés matérielles de l’équipement et accroît la résistance à la corrosion et à d’autres types de dégradation, réduisant ainsi les effets du vieillissement.

La technique de grenaillage à jet de cavitation prolonge la vie des composants de plus de 40 années supplémentaires, et peut être utilisée sur tous les types de réacteurs.