05 janvier 2018

MHI finalise son investissement dans Framatome (anciennement « New NP ») en France

-- Poursuite de la coopération stratégique avec EDF et le groupe AREVA dans les technologies nucléaires --

  • MHI prend une participation de 19,5 % dans Framatome, conformément à l’accord préalable de juillet 2017
  • EDF et MHI collaboreront au sein de la coentreprise du réacteur nucléaire ATMEA

Mitsubishi Heavy Industries, Ltd. (MHI) a finalisé son investissement dans Framatome, entreprise française qui conçoit et fabrique des équipements et systèmes pour centrales nucléaires (anciennement New NP). MHI détient maintenant une participation de 19,5 % au capital de Framatome, filiale d’Electricité de France (EDF) récemment créée dans le cadre de la réorganisation du Groupe AREVA. Cet investissement vise à établir une structure internationale capable de proposer les technologies les plus récentes de production d’énergie nucléaire sûre et fiable, par le biais d’une collaboration stratégique entre MHI, Framatome et EDF. Il soutiendra également la promotion des ventes du réacteur ATMEA1 via une collaboration avec EDF.

Framatome est issu d’AREVA NP, entreprise du Groupe AREVA disposant d’une vaste expérience en conception et en fabrication d’équipements pour centrales nucléaires, de construction de centrales et de fourniture de combustibles. Framatome se spécialisera dans l’entretien après-vente des centrales existantes et la fourniture de combustibles, ainsi que dans la conception, la fabrication et la vente d’équipements pour réacteurs de nouvelles centrales, un secteur qui devrait générer des revenus stables.

La finalisation de l’investissement aura également pour conséquence une réorganisation d’ATMEA. ATMEA est une coentreprise créée par MHI et AREVA NP afin de développer le réacteur de prochaine génération ATMEA1. Au sein de la nouvelle structure, les fonds propres d’ATMEA seront répartis à parts égales entre MHI et EDF, avec une action spécifique détenue par Framatome.

Suite à la finalisation de l’investissement, le Président-directeur général de MHI, Shunichi Miyanaga, a déclaré : « MHI est depuis de nombreuses années un acteur clé de la coopération entre le Japon et la France dans le développement des technologies de production d’énergie nucléaire. Avec la finalisation de notre investissement dans Framatome, la nouvelle structure renforcera encore davantage les liens entre nos industries nucléaires, et je suis persuadé que cette nouvelle relation contribuera à l’amélioration des technologies pour assurer la pérennité et la fiabilité à long terme de l’énergie nucléaire. »

Selon les termes du nouvel accord, MHI, EDF et Framatome collaboreront pour promouvoir les ventes du réacteur ATMEA1 dans le monde entier. Par ailleurs, les liens de coopération entre les secteurs de l’énergie nucléaire de la France et du Japon seront renforcés dans des domaines tels que la fourniture d’équipements aux centrales nucléaires, de services après-vente et de travaux de démantèlement.

La coopération entre MHI et le Groupe AREVA a débuté dans les années 1990 par une collaboration dans l’activité du cycle du combustible. En 2006, les deux parties ont conclu un accord de coopération plus large dans le domaine de l’énergie nucléaire. Suite à celui-ci, l’intégration des technologies des deux partenaires a eu pour résultat le développement de l’ATMEA1, réacteur à eau pressurisée (REP) de classe 1 200 MW, qui offre les niveaux de sûreté et de fiabilité les plus élevés au monde. Depuis, les perspectives de vente de l’ATMEA1 se sont développées partout dans le monde, notamment dans les économies émergentes, où les programmes de construction de nouvelles centrales nucléaires progressent.

Opérant actuellement 73 centrales nucléaires en France et en Grande-Bretagne, EDF est le fournisseur d’énergie nucléaire numéro un dans le monde. MHI a reçu à ce jour des commandes pour 15 générateurs de vapeur de remplacement pour les centrales EDF, et l’établissement de forts liens de coopération entre les deux entreprises se poursuit. En juin 2016, un protocole d’accord était signé pour renforcer la coopération de MHI et d’EDF dans le domaine de l’énergie nucléaire. Ce protocole visait à s’appuyer sur le marketing d’EDF, son soutien technologique de l’activité d’ATMEA, et aussi sur une large coopération sur les marchés internationaux en bénéficiant des capacités et des forces technologiques respectives des deux entreprises.

À l’avenir, par le biais des liens de plus en plus étroits établis avec EDF, Framatome et le Groupe AREVA, MHI encouragera le développement de marchés internationaux pour une large gamme de technologies liées à la production d’énergie nucléaire. Ainsi, MHI participera à la formation d’une structure mondiale permettant l’acquisition et la fourniture stables d’une énergie à faibles émissions de CO2.

MHI devrait également acquérir une participation de 5 % au capital de New AREVA Holding (anciennement appelé « NewCo »), entreprise principalement axée sur l’activité du cycle du combustible. L’investissement devrait être finalisé à la fin janvier 2018.