21 août 2018

Vague de chaleur en Europe : Framatome propose à ses clients une solution pour améliorer les capacités de leurs centrales

Au cours des dernières semaines, une vague de chaleur a causé des records de températures, notamment en Scandinavie et dans les Îles britanniques. En conséquence, les centrales nucléaires et thermiques en Europe ont été forcées de réduire leur production d'électricité à cause d'une augmentation des températures d'eau de refroidissement.

Les centrales nucléaires en France, en Finlande, en Suède et en Allemagne ont elles aussi été affectées par cette situation, qui contraint les exploitants à réduire leur production d’électricité ou dans certains cas, d’arrêter leurs centrales. Les centrales nucléaires ont besoin de l'eau pour refroidir leurs réacteurs et d’une tour de refroidissement performante pour évacuer la chaleur absorbée dans les circuits d'eau de circulation par évaporation.

Framatome est en mesure d’accompagner les exploitants pour atténuer la réduction potentielle de la production électrique de leurs centrales, en proposant des analyses dédiées et des concepts ainsi que leur mise en œuvre.

La solution consiste à identifier les systèmes sensibles des centrales nucléaires lorsque les niveaux de température de l'air sont dépassés, par exemple. Elle permet également de mettre en œuvre des mesures préventives et palliatives potentielles afin de préparer les centrales aux conditions météorologiques extrêmes, tout en améliorant leur efficacité générale, en incluant les fortes températures.

Cette approche permet d’optimiser la performance de la tour de refroidissement en créant un flux d'air laminaire dans la tour, améliorant ainsi son efficacité et sa puissance. Les projets de référence ont d’ailleurs montré des gains de l’ordre de 4 à 5 MWe.