Jarrie

L’usine de Jarrie est située en amont du processus global de transformation du zirconium en produits destinés à l’industrie nucléaire. Toutefois, une partie de la production ainsi que certains produits dérivés sont vendus pour d’autres applications tels que l’aéronautique, le médical, l’optique et l’électronique.

L’usine de Jarrie produit de l’éponge de zirconium au terme d’opérations chimiques et de métallurgie extractive. Elle valorise également des produits dérivés de la fabrication de zirconium tels que des sels de zirconium, des oxydes de zirconium, du hafnium métal, des chlorures de magnésium.

Deux grands unités opérationnelles

  • L’Unité Opérationnelle Chimie transforme la matière première, la zircone, en tétrachlorure de zirconium après passage dans trois ateliers au sein de ce secteur.

    • L’atelier carbochloration : la zircone et le noir de carbone sont mélangés puis réagissent avec du chlore dans des fours à haute température pour obtenir des tétrachlorures de zirconium hafnié brut ;
    • L’atelier sublimation permet d’obtenir du tétrachlorure de zirconium hafnié purifié par passage dans des fours ;
    • L’atelier de séparation zirconium-hafnium, consiste en la séparation par distillation extractive des tétrachlorures de zirconium nucléaire d’une part et de tétrachlorure de hafnium d’autre part à l’aide d’une colonne haute de 40 mètres.
  • Ensuite, l’Unité Opérationnelle Métal transforme le tétrachlorure de zirconium précédemment obtenu en éponge de zirconium.

    • Au sein de l’atelier Kroll, le tétrachlorure de zirconium est placé dans des fours de réaction contenant du magnésium solide. Une pile d’éponge de zirconium est obtenue à la fin du processus de transformation à chaud.

Les produits fabriqués sur le site

Zirconium : métal de densité 6,5 qui est produit sous forme d’éponge à partir de matière première minérale et qui est destiné à être transformé sous forme d’alliage de zirconium en composants pour l’industrie nucléaire.

Hafnium : produit dérivé de la fabrication de zirconium nucléaire, le tétrachlorure de hafnium. Il permet l’élaboration de cristaux de hafnium électrolytique qui sont ensuite raffinés pour obtenir du hafnium ultra pur pour des applications aéronautiques principalement.

Oxydes et les sels : les tétrachlorures de zirconium et de hafnium sont vendus comme réactifs chimiques. Ils sont également utilisés comme matière première pour des applications dans les industries pharmaceutique, médicale et électronique par exemple. Les oxydes d'hafnium sont utilisés pour des applications en céramique industrielle et dans l'optique.