21 mai 2019

BU Combustible : le site de Jarrie organise une journée dédiée aux familles des salariés

Dans un contexte de croissance et pour la première fois depuis 7 ans, le site de Jarrie (BU Combustible, région Auvergne-Rhône-Alpes) organisait 18 mai 2019 une journée des familles.

Ce moment convivial et attendu, a permis de découvrir ou redécouvrir, pour les plus petits, comme pour les plus grands, les ateliers chimie et métal, les produits fabriqués sur le site et la diversité des métiers de l’industrie. Les salariés se sont mobilisés pour accueillir leurs proches et les initiés aux différentes étapes de fabrication du zirconium, de l’hafnium et des oxydes de sels utilisés ensuite dans l’industrie nucléaire, l’aéronautique, le médical, l’optique et l’électronique.

Un temps fort apprécié de toutes et tous :

« Ces portes ouvertes m’ont donnée l’opportunité de visiter le site de Framatome de Jarrie. J’ai trouvé la visite très intéressante et pédagogique, avec un accueil chaleureux de la part des guides. Merci de nous avoir fait découvrir vos métiers, vos savoir-faire et pour votre accueil ! » Margaux, invitée par un salarié.

« Il nous a paru important de créer ce moment de partage avec nos familles pour leur montrer que Jarrie est dans une dynamique positive. Je tiens à remercier toutes celles et ceux qui par leur implication et leur énergie ont fait de cette journée une réussite » souligne Silvino Caetano, directeur du site.

En savoir plus sur le site de Jarrie, BU Combustible et les recrutements en cours :

L’établissement Framatome Jarrie se trouve dans un secteur géographique où domine une activité industrielle importante basée sur la chimie du chlore avec le site d’Arkema et la plate-forme de Pont de Claix vers Grenoble. Les produits fabriqués sur le site de Jarrie sont le zirconium, l’hafnium et les oxydes et sels. Le site est situé en amont du cycle de transformation du zirconium et s’articule autour de deux grands secteurs, la chimie et le métal.

Pour accompagner son développement le site de Jarrie recrute régulièrement sur l’ensemble de ses métiers notamment des intervenants chimie, des techniciens de maintenance et d’autres postes. Retrouvez les offres disponibles sur la section rejoignez-nous du site internet Framatome ou contactez Vincent Rousson, Responsable des Ressources Humaines de l’établissement de Jarrie :

Les principales étapes du procédé de fabrication de Jarrie :

Deux grandes unités opérationnelles, la chimie et le métal.

L’Unité Opérationnelle Chimie transforme la matière première, la zircone, en tétrachlorure de zirconium après passage dans trois ateliers au sein de ce secteur.

  • L’atelier carbochloration : la zircone et le noir de carbone sont mélangés puis réagissent avec du chlore dans des fours à haute température pour obtenir du tétrachlorure de zirconium hafnié brut.
  • L’atelier sublimation permet d’obtenir du tétrachlorure de zirconium hafnié purifié par passage dans des fours.
  • L’atelier de séparation zirconium-hafnium sépare, par distillation, le tétrachlorure de zirconium d’une part, et de tétrachlorure de hafnium d’autre part. Cette opération est faite à l’aide d’une colonne haute de 40 mètres.

Ensuite, l’Unité Opérationnelle Métal transforme le tétrachlorure de zirconium en « éponge » de zirconium.

  • Au sein de l’atelier Métal, le tétrachlorure de zirconium est placé dans des fours de réaction contenant du magnésium solide. Un pseudo-alliage de zirconium-magnésium est obtenu à la fin du processus de transformation à chaud. Il est ensuite affiné par distillation pour enlever le magnésium et obtenir l'éponge de zirconium.
  • Dans l’atelier broyage, l’éponge est effritée puis broyée sous gaz inerte. Les morceaux d’éponge triés visuellement sont conditionnés dans des fûts de 200 kg.

Les produits fabriqués sur le site de Jarrie :

  • Zirconium : métal de densité 6,5 produit sous forme d’éponge à partir de matière première minérale et destiné à être transformé sous forme d’alliage de zirconium en composants pour l’industrie nucléaire.
  • Hafnium : produit dérivé de la fabrication de zirconium nucléaire, le tétrachlorure de hafnium. Il permet l’élaboration de cristaux de hafnium électrolytique qui sont ensuite raffinés pour obtenir du hafnium ultra pur pour des applications aéronautiques principalement.
  • Oxydes et sels : les tétrachlorures de zirconium et de hafnium sont vendus comme réactifs chimiques. Ils sont également utilisés comme matière première pour des applications dans les industries pharmaceutique, médicale et électronique par exemple. Les oxydes d’hafnium sont utilisés pour des applications céramique industrielle, dans l’optique et l’automobile.

Chiffres clés 2018 :

  • 1 500 tonnes d’éponge
  • 60 tonnes d’hafnium
  • 260 salariés
  • 7 M€ d’investissements