20 juin 2019

Framatome lance de nouveaux revêtements de protection qui réduisent les coûts de maintenance des centrales nucléaires

Framatome a récemment lancé une gamme de nouveaux revêtements de protection, dont l’utilisation a été approuvée pour des applications en milieux industriels. Ces revêtements réduisent les coûts de maintenance et prolongent la durée d’exploitation des composants et des équipements utilisés dans le secteur de l’énergie, notamment dans les centrales nucléaires.

Appelés QuarTecTM, ces revêtements réduisent l’adhérence des polluants radiologiques à la surface des composants et des équipements, tout en atténuant le développement d’organismes dans les environnements aquatiques, sans affecter les systèmes de contrôles chimiques de l’installation. Cette technologie hydrophobe à quartz avancée facilite la maintenance des composants et des équipements et réduit le coût de leur nettoyage.

« Conscientes des besoins de notre secteur, les équipes de Framatome recherchent et développent de nouvelles technologies pour permettre à nos clients de gagner du temps et d’être plus compétitifs », a déclaré Catherine Cornand, directrice de la BU Base installée de Framatome. « Avec QuarTec, Framatome propose une innovation majeure sur le marché. Nos équipes sont résolues à innover et à accompagner les exploitants pour qu’ils tirent la plus grande efficacité de leurs actifs en réduisant leurs coûts de maintenance, tout en garantissant les normes de sûreté et de sécurité les plus élevées. »

Mise en application réussie dans des centrales aux États-Unis

Framatome a signé un contrat avec l’électricien Dominion Energy en vue de réaliser la première application industrielle de la solution QuarTec et de répondre à l’encrassement biologique de la pompe d’eau brute d’urgence de la centrale de Surry. Cette pompe permet de baisser la température des composants lorsque la centrale est en service. En appliquant le revêtement QuarTec à cette pompe, les coûts d’exploitation et de maintenance de ce circuit d’eau sont réduits. La pompe traitée a été mise en service à Surry début 2019. Les composants d’eau brute supplémentaires seront quant à eux traités pour répondre au développement d’organismes en milieu aquatique.

Framatome a testé avec succès les revêtements hydrophobes de protection QuarTec au printemps 2018 lors d’un arrêt de tranche d’une centrale nucléaire en exploitation aux États-Unis et, au cours des trois dernières années, leurs caractéristiques ont été validées par des tierces parties.

La centrale électrique de Surry, exploitée par Dominion Energy et située au sud-est de l’état de Virginie, dispose de deux réacteurs à eau pressurisée de 800 MW qui produisent suffisamment d’électricité pour alimenter 420 000 foyers.