09 octobre 2019

Framatome et Lockheed Martin installent un nouveau système de contrôle-commande à la centrale nucléaire de Calvert Cliffs opérée par Exelon


Framatome et Lockheed Martin ont achevé avec succès l’installation et les essais de recette sur site du nouveau système d’activation des auxiliaires de sauvegarde (ESFAS) du réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Calvert Cliffs, opérée par Exelon, lors de l’arrêt pour rechargement du printemps 2019.

Le nouveau système ESFAS offre une triple redondance modulaire et permet aux exploitants de contrôler et de gérer le fonctionnement du réacteur, afin de garantir une production d’électricité efficace et fiable. Le contrat de développement du système analogique personnalisé a été remporté en 2017 par Framatome, associé à la division Energy de Lockheed Martin, entreprise internationale spécialisée dans l’aéronautique et la sécurité.

« Les systèmes de contrôle-commande de Framatome sont des briques technologiques essentielles qui peuvent s’adapter aux besoins de nos clients pour une exploitation toujours plus sûre de leurs centrales nucléaires. Nous reconnaissons le grand potentiel de notre collaboration dans des projets où les conditions sont favorables, et l’ESFAS pour Calvert Cliffs en est un parfait exemple », a déclaré Frédéric Lelièvre, senior executive vice president in charge of Sales, Regional Platforms and the Instrumentation and Control Business Unit de Framatome. « Le travail d’équipe accompli par Framatome, Lockheed Martin et les personnels du site de Calvert Cliffs sur le réacteur n°2 a été exemplaire et a joué un rôle majeur dans la réussite de ce projet. »

« Lockheed Martin est fier de faire équipe avec Framatome sur le projet de modernisation de Calvert Cliffs. Nos systèmes intégrés de contrôle-commande de sûreté offrent une solution économique et sans risque pour réaliser des projets de modernisation comme celui-ci », a déclaré Dan Norton, vice president of Lockheed Martin Energy.

La centrale nucléaire de Calvert Cliffs se trouve dans le comté de Calvert, dans l’état du Maryland aux États-Unis. Ses deux réacteurs à eau pressurisée produisent 1 850 mégawatts d’énergie et alimentent en électricité plus d’un million de foyers.