02 mai 2016

Dispositif d’étanchéité à l’arrêt passif d’AREVA : fiabilité confirmée en cas de perte d’alimentation du réacteur

Le dispositif d’étanchéité à l’arrêt passif d’AREVA (Passive Shutdown Seal - PSDS) pour les groupes motopompes primaires (GMPP) a réussi les tests de fonctionnement après un cycle d’exploitation dans une centrale nucléaire. Ces essais ont confirmé la capacité du dispositif à contrôler les fuites sur une période prolongée en cas de perte d’alimentation électrique externe de l’installation.

Des essais préalables avaient déjà attesté que le dispositif d’étanchéité à l’arrêt passif d’AREVA résistait à des températures et des pressions représentatives des conditions de coupures d’alimentation d’une installation pendant plus d’une semaine. Cette nouvelle série de tests répondant à des exigences de fiabilité et de sécurité opérationnelles renforcées est conforme aux recommandations post-Fukushima de l’Autorité de sûreté nucléaire américaine (NRC).

« Notre dispositif PSDS est une solution fiable et facile à installer qui permet de renforcer la sécurité de la centrale », a déclaré George Beam, directeur des services de la base installée d'AREVA Inc. « La réussite de ces tests rigoureux dès la première fois sans aucune modification de conception démontre notre détermination à proposer à nos clients des produits de haute qualité, qui répondent à leurs standards d’excellence opérationnelle. »

Le PSDS est opérationnel depuis avril 2014 sur le réacteur de l’unité 1 de la centrale nucléaire STP (South Texas Project).

Cette technologie fait partie du programme « Safety Alliance » d’AREVA. « Safety Alliance » offre aux opérateurs nucléaires du monde entier les produits et services les plus avancés afin d’assurer la sûreté de leurs centrales. Une fois ces essais de fonctionnement achevés, AREVA fournira d’autres dispositifs PSDS à la centrale STP pour installation lors des arrêts de maintenance programmés.