27 juin 2017

Cuve de Flamanville 3 : le groupe d’experts permanent sur l’ESPN statue sur la ténacité des composants

Le groupe permanent d’experts sur les équipements sous pression nucléaires (ESPN) se réunissait en ce début de semaine pour statuer sur la ténacité des calottes supérieure et inférieure de la cuve de Flamanville 3. L’ASN annoncera dans les prochains jours son projet de décision, qu’elle soumettra à consultation du public durant l’été, et rendra sa décision définitive à l’automne.

AREVA NP, en lien avec EDF, a défini et déployé un programme d’essais complémentaires de grande ampleur. Avant d’être mis en œuvre, ce programme a fait l’objet d’une validation par l’ASN en septembre 2015 et un complément à ce programme d’essais a été présenté et validé en juin 2016 par l’ASN. AREVA NP a conduit ce programme et remis son rapport à l’ASN mi-décembre 2016.

Les essais ont été menés sur des couvercles et des fonds de cuve analogues à ceux du réacteur EPR de Flamanville 3. Trois calottes sacrificielles ont été utilisées. Plus de 1700 échantillons en ont été prélevés. Ce programme a mobilisé de nombreuses compétences et de nombreux experts d’AREVA NP pendant deux ans. Un organisme externe et indépendant a été mandaté par l’ASN pour assurer la surveillance de ces essais en plus du client EDF. Le dossier s’appuie également sur des contrôles complémentaires sur les deux calottes de Flamanville 3 (contrôles non destructifs par ultrasons ou par magnétoscopie) et sur des calculs.

C’est l’ensemble de ces éléments constitués depuis plus de deux ans qui permet à AREVA NP de conclure à la ténacité suffisante de la cuve.

Le réacteur EPR de Flamanville 3 est un réacteur de génération III+ de 1650 MWe bénéficiant d’apports technologies majeurs et présente un niveau optimal de sûreté, de durabilité et de performance.