07 septembre 2018

Framatome Romans : écart à la règle de modification d’emplacements d’entreposage de matière uranifère

Sur le site Framatome de Romans-sur-Isère, l’installation des combustibles de puissance est dédiée à la fabrication de combustibles uranium pour alimenter les réacteurs de production d’électricité. Dans cette installation, l’atelier Pastillage a pour vocation de transformer la poudre d’uranium en pastilles d’uranium. L’atelier génère également de la matière uranifère sous forme de poudre et de pastilles. Cette matière est récupérée dans des bouteillons afin d’être ensuite réintroduite dans le procédé de fabrication.

Toute matière uranifère entreposée dans des bouteillons, soit directement au sol, soit en chariots porte-bouteillons, doit l’être sur un emplacement marqué après validation par le service Sûreté.

Dans le cadre d’une demande de modification pour travaux pendant l’arrêt d’été, un entreposage de douze chariots porte-bouteillons situé dans l’atelier Pastillage est déplacé temporairement. En application du processus de modification d’emplacements d’entreposage, un nouveau plan de marquage est validé par l’équipe Sûreté puis les douze emplacements temporaires sont matérialisés au sol.

Le 30 août 2018, un contrôle interne détecte la présence d’un chariot porte-bouteillon sur un treizième emplacement matérialisé, contigu à l’un des emplacements temporaires nouvellement créés. Or, ce treizième emplacement n’a pas été autorisé comme la procédure le nécessite. Le chariot porte-bouteillons a immédiatement été déplacé sur un emplacement validé et le marquage au sol de l’emplacement non autorisé a été supprimé.

Cette anomalie n’a eu aucune conséquence sur le personnel ou l’environnement. Elle constitue cependant un écart vis à vis du référentiel de sûreté/criticité du site. Aussi, Framatome Romans a proposé à l’Autorité de Sûreté Nucléaire de le classer au niveau 1 de l’échelle internationale des évènements nucléaires (INES*) graduée jusqu’à 7.

 

*L’échelle INES (International Nuclear Event Scale) comprend 8 niveaux de gravité croissante. Elle est graduée de 0 à 7. En France, plusieurs centaines d’incidents sont classés chaque année au niveau 0 ou 1.

L’usine Framatome de Romans-sur-Isère fabrique des combustibles pour les réacteurs de production d’électricité et pour des réacteurs de recherche. Ses clients sont des électriciens, des centres de recherche et des universités du monde entier. Elle emploie plus de 800 salariés.