14 novembre 2018

Une méthode de recrutement innovante déployée sur le site d’Ugine (BU Combustible)

Pour faire face à ses besoins (plus de 100 départs à le retraite à remplacer d’ici 2025) de maintien et de renouvellement de compétences, le site d’Ugine en Savoie a déployé, avec le soutien de la section régionale Auvergne-Rhône-Alpes de Pôle Emploi, une méthode de recrutement innovante : la « Méthode dite de Recrutement par Simulation ».

En quoi consiste cette méthode de recrutement ?

La « Méthode dite de Recrutement par Simulation » consiste à embaucher des candidats sur leurs aptitudes et non sur leur profil ou sur leur diplôme.

En bref, on propose aux candidats de tester grandeur nature des aptitudes qu’ils devront exercer dans leur futur métier s’ils sont retenus. Pour le site d’Ugine des exemples d’aptitudes sont : la précision, la rigueur ou encore les capacités d’adaptation au milieu industriel.

Damien Rombaudt RRH-Com d’Ugine nous explique comment s’est déroulée la 1iere session de recrutement menée sur son site fin septembre

Nous avons organisé cette session en 5 grandes étapes. Dans un 1er temps, lors d’une session collective, nous avons présenté Framatome, ses activités et plus précisément celles exercées dans la BU Combustible et sur notre site à une soixantaine de candidats venant de plusieurs horizons professionnels. A l’issue de cette 1ère phase, une cinquantaine d’entre eux a souhaité poursuivre.

Dans un second temps, nous avons testé les candidats. Nous avons reconstitué une cabine de pilotage et un atelier dédié aux coulées de métallurgie afin de recréer les conditions de travail et d’être au plus proche de la réalité. Pour reproduire ces conditions, nous avons associé les salariés de l’usine comme des opérateurs, des agents de maîtrise et les chefs d’atelier pour valider les aptitudes et les pré-requis indispensables pour exercer nos métiers.

A travers cette méthode de recrutement par simulation, nous avons pu évaluer comment chaque candidat réagit aux conditions de travail, aux contraintes liées à la gestion du temps, à la dextérité manuelle requise, au respect des consignes, à la précision ou encore à la rigueur.

Ce test met en évidence les habiletés et les compétences de chacun, sans prendre en compte le niveau de formation. C’est d’ailleurs une personne ayant une expérience dans la restauration qui obtenu les meilleurs résultats lors de cette phase, étant habituée à effectuer plusieurs tâches simultanément, dans un milieu sonore avec des pics de charge de travail.

A l’issue de cette étape, une quinzaine de candidats a validé les tests et continué la procédure de recrutement pour arriver à la 3ème phase plus conventionnelle. Les candidats pré-sélectionnés ont passé des entretiens plus classiques avec les ressources humaines du site afin de valider leur motivation et leur envie de rejoindre le monde de l’industrie.

Ce qui nous amène à la 4ème étape, une mission d’intérim de six mois qui est proposée aux personnes retenues.

Cette période est mise à profit pour former les potentielles futures recrues grâce à notre école d’intégration et au tutorat ainsi que pour valider leur intérêt et leur capacité à travailler en milieu industriel. C’est une phase de pré-embauche ou les deux parties sont gagnante-gagnante. Elle permet aux salariés intérimaires de transformer leurs potentiels en compétences et de ressortir avec des formations et de l’expérience. De son côté, Framatome valide la volonté et la capacité des personnes à travailler au sein de ses ateliers.

La 5ème et ultime étape, sera la concrétisation de ce parcours de recrutement en CDI pour les plus aptes et les plus motivés.

Cette méthode nous a permis de nous ouvrir à un marché de l’emploi auquel nous n’aurions pas eu accès avec des méthodes plus traditionnelles dont la sélection est en partie basée sur un diplôme et de l’expérience en industrie. Avant de l’appliquer, nous avons échangé avec le site Framatome de Paimboeuf (en Loire-Atlantique) qui l’utilise déjà avec succès. C’est un vrai plus qui nous aide à répondre à notre problématique de recrutement actuelle sur un bassin régional de recrutement tendu au niveau de l’industrie. Nous pouvons ainsi assurer le maintien et le renouvellement des compétences de nos collaborateurs et nous inscrire dans une démarche d’excellence opérationnelle et de gestion des savoirs.