03 décembre 2018

Framatome Romans : accumulation de matières dans un équipement de l’atelier pastillage sans conséquence sur le personnel ou l’environnement

Sur le site Framatome de Romans-sur-Isère, l’installation des combustibles de puissance est dédiée à la fabrication de combustibles uranium pour alimenter les réacteurs de production d’électricité. Dans cette installation, l’atelier pastillage a pour vocation de transformer la poudre d’uranium en pastilles d’uranium de 8 millimètres de diamètre, pesant de 7 à 8 grammes. Ces pastilles sont cuites dans un four à haute température afin d’acquérir leur solidité et leur densité définitives. La rectification, étape qui suit la cuisson ou «frittage », permet de calibrer le diamètre des pastilles en les usinant entre deux meules.

Le 21 novembre, lors de l’opération de nettoyage hebdomadaire d’une rectifieuse, des opérateurs détectent une accumulation inhabituelle de matières. Les opérateurs stoppent immédiatement le nettoyage et informent l'encadrement et l’équipe sûreté.

La conception de l’équipement a permis de toujours rester en situation sûre et, après analyse, la reprise du nettoyage a été autorisée. Cependant, compte tenu de la quantité importante de matière collectée par rapport aux références habituelles, des mesures de prévention complémentaires ont été mises en oeuvre pour renforcer la surveillance du procédé des deux rectifieuses.

Cet évènement n’a eu aucune conséquence sur le personnel ou l’environnement. Toutefois, Framatome Romans a considéré que cet évènement était inhabituel et a proposé à l’Autorité de Sûreté Nucléaire de le classer au niveau 1 de l’échelle internationale des évènements nucléaires (INES*) graduée jusqu’à 7.

Contact Presse

Céline Depeyre

Tél. : 06 86 57 70 56

celine.depeyre@areva.com