04 décembre 2019

Framatome signe un accord de collaboration avec le Japon sur le développement des réacteurs à neutrons rapides

De gauche à droite : S. Kunishima (MFBR), A. Kato (MHI), T. Kadoma (JAEA), P. Stohr (CEA), F. Billot (Framatome)

Framatome a signé le 3 décembre 2019 à Tokyo avec le CEA et les organismes japonais JAEA, MHI, MFBR un accord de collaboration sur le développement des réacteurs à neutrons rapides. Cet accord fait suite à l’accord établi en 2014 sur le programme ASTRID, lequel a permis d’obtenir conjointement de très nombreux résultats techniques et de mettre en place une collaboration étroite entre les acteurs.

Le nouvel accord vise à approfondir les recherches sur des thématiques à forts enjeux pour cette technologie de réacteurs. Cela concerne les thématiques des accidents graves, thermo-hydraulique et comportement du combustible, la justification des performances et de la durabilité des matériaux, l’inspection sous sodium et l’instrumentation. Cet accord participe au maintien et au développement des compétences de Framatome dans le domaine des réacteurs rapides.