20 février 2020

Framatome partenaire de General Atomics pour faire progresser les technologies PROtect EATF (Enhanced Accident Tolerant Fuel)

General Atomics scale model channel box

Le 20 février 2020 – Framatome fait équipe avec General Atomics pour étudier l’application de carbure de silicium pour le combustible nucléaire destiné aux réacteurs à eau bouillante (REB). Les conceptions de combustible nucléaire avancées utilisant le carbure de silicium dans le gainage, ou canal de combustible, devraient améliorer la sécurité et la performance du combustible dans l’exploitation des centrales nucléaires. Framatome réalise ces recherches dans le cadre de son programme PROtect EATF (Enhanced Accident Tolerant Fuel).

« Notre partenariat avec General Atomics est un nouvel exemple de notre engagement d’excellence opérationnelle, en nous appuyant sur les experts de l’industrie pour faire progresser les conceptions de combustible actuelles », a déclaré Lionel Gaiffe, senior executive vice president de la BU Fuel de Framatome. « Notre industrie bénéficie de la recherche et des innovations bâties sur une expertise large et variée, nécessaire à la production d’une électricité compétitive et bas carbone. »

Framatome et General Atomics vont tester les matériaux en carbure de silicium pour les applications de canal de combustible afin de faciliter la suppression d’environ 40 % de zirconium des combustibles REB.

Le carbure de silicium possède un rendement neutronique élevé, une résistance à la température et à l’oxydation et réduit la possibilité de formation d’hydrogène dans l’éventualité, peu probable, d’un accident. Le carbure de silicium devrait, par conséquent, à la fois réduire considérablement les risques et améliorer la sécurité du combustible REB.

« Nous sommes enthousiastes à l’idée de cette collaboration avec Framatome et d’explorer de nouvelles applications pour SiGATM », a déclaré Jeff Quintenz, directeur général délégué (SVP) de General Atomics Energy Group. « Nous sommes impatients de mettre sur le marché ce produit, et d’améliorer ainsi la performance et l’économie des réacteurs du monde entier. »