22 février 2021

Framatome publie ses résultats financiers 2020

Le 22 février 2021 – Framatome, leader international de l’énergie nucléaire, publie ses résultats financiers pour son exercice fiscal se terminant le 31 décembre 2020.

(en millions d'euros) 2019 2020 Variation organique (%)
CA 3 377 3 295 -3,1
EBITDA (1) 523 561 +6,4
Cash flow généré par les opérations 284 276 -3,1

Les entrées en carnet de commandes ont atteint 2 869 millions d’euros en 2020, avec des succès importants pour les activités Base Installée et Contrôle-Commande en Europe et en Amérique du Nord.

Le chiffre d’affaires de l’exercice s’établit à 3 295 millions d’euros, en retrait organique de - 3,1 % par rapport à 2019. La pandémie COVID-19 a eu un impact négatif important sur les activités de la BU Base installée et sur la tenue des plannings de certains projets de remplacement de composants. Cependant, les ressources mobilisées par les clients ont permis de maintenir un niveau d’activité satisfaisant.

Le résultat avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) s’établit à 561 millions d’euros, en progression organique de + 6,4 % par rapport à 2019, grâce à une bonne maitrise de l’exécution des projets et à la poursuite des efforts sur les coûts de structure.

La BU Base Installée a amélioré sa performance sur le marché concurrentiel des États-Unis et a poursuivi ses livraisons d’équipements du projet Angra 3 au Brésil depuis sa plateforme allemande.

La BU Contrôle-Commande a poursuivi sa croissance au Royaume-Uni, en Europe de l’Est et aux États-Unis, dans les secteurs des nouvelles constructions et des rénovations de réacteurs existants.

Les investissements réalisés pour améliorer, d’une part, les procédés de fabrication et, d’autre part, les programmes d’amélioration de la qualité de la BU Projets and Composants (PCM), ont permis une progression des livraisons des équipements lourds pour les projets de nouveaux réacteurs et pour les projets de remplacements.

La croissance de la BU PCM a été soutenue par le projet d’EPR Hinkley Point C au Royaume-Unis, et la poursuite des travaux du projet Flamanville 3 en France.

La BU Combustible a bénéficié de niveaux favorables de production dans ses usines et d’une croissance de ses livraisons d’assemblages combustible aux électriciens étatsuniens et au Royaume-Uni.

Compensant les effets négatifs de la crise COVID-19, la résilience des activités de fabrication d’assemblages de combustibles (en France, en Allemagne et aux États-Unis) a permis un rebond de l’EBITDA. Cette croissance, associée à la poursuite du plan de réduction des coûts opérationnels et de structure, conforte les résultats de Framatome.

 

 

 

[1] Le Groupe EDF communique sur un EBITDA de Framatome de 527 millions d’euros en 2019 et de 534 millions d’euros en 2020. La consolidation faite au palier Framatome tient compte d’événement non récurrents et de certains ajustements interentreprises.