24 février 2017

AREVA NP Romans : Déclaration d’un écart aux règles de radioprotection

Le 8 février, un technicien radioprotection a constaté un écart au niveau de la surveillance de l’air ambiant d’une zone de chantier.

Pour ces travaux de renforcement de rétentions d’effluents, deux sas de travail ont été montés l’un à côté de l’autre. Un Appareil de Prélèvement Atmosphérique avait été mis en place dans un premier sas afin d’assurer en permanence la surveillance de l’air ambiant.

Cet appareil de surveillance a été débranché puis déplacé entre les deux sas sans l’autorisation de l’équipe radioprotection, seule habilitée à effectuer ce type de manipulation.

Ces anomalies n’ont eu aucun impact sur le personnel ou l’environnement. Cependant, comme elles constituent un écart vis-à-vis des règles de radioprotection, AREVA NP Romans a proposé à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de le classer au niveau 1 de l’échelle internationale des évènements nucléaires (INES*), graduée jusqu’à 7.

*L’échelle INES (International Nuclear Event Scale) comprend 8 niveaux de gravité croissante ; elle est graduée de 0 à 7. En France, plusieurs centaines d’incidents sont classés chaque année au niveau 0 ou 1.

Contact presse

Céline Depeyre
Tél. : 06 86 57 70 56