23 août 2016

AREVA NP Romans : Ecart à une règle de transfert de plaques de combustible

Le 18 août, une opération de transfert de plaques de combustible*  a lieu dans l’atelier des combustibles de recherche.  Lors de cette opération, un contrôle interne a immédiatement détecté que la limite maximum de plaques en transfert avait été dépassée d’une plaque. 15 plaques ont en effet été déplacées pendant le transfert, la limite d’exploitation étant à 14.

Cet écart n’a eu aucune conséquence sur le personnel ni sur l’environnement.

Cependant, la règle d’exploitation n’ayant pas été respectée, AREVA NP Romans a proposé à l’Autorité de Sûreté Nucléaire de classer cet écart au niveau 1 de l’échelle INES, graduée jusqu’à 7.

* une plaque de combustible est une pièce de 10 cm de largeur sur 1 m de longueur constituée d'une fine couche d'uranium scellée entre deux plaques d'aluminium. Ces plaques, une fois assemblées, sont laminées à chaud et à froid avant d’être assemblées pour former un élément combustible pour les réacteurs de recherche.

Contact presse

Céline Depeyre
Tél. : 06 86 57 70 56