24 septembre 2015

AREVA lance son combustible de nouvelle génération pour réacteur à eau bouillante aux États-Unis

Le combustible pour réacteur à eau bouillante de nouvelle génération ATRIUM™ 11 est désormais chargé en réacteur aux États-Unis. Ce combustible est utilisé dans deux réacteurs depuis avril.

L’ATRIUM™ 11 est le premier assemblage pour réacteur à eau bouillante comportant un faisceau de crayons de combustible 11 x 11, qui offre une sûreté accrue ainsi que des économies sur le cycle du combustible. Cette nouvelle conception permet également une plus grande flexibilité opérationnelle, un avantage déterminant pour les électriciens ayant opté pour une augmentation de puissance de leurs centrales ou pour des stratégies d’optimisation de facteur de charge.

« S’appuyant sur plusieurs dizaines d’années d’expérience internationale, AREVA a développé le combustible ATRIUM™ 11 afin de proposer à ses clients une solution qui accroît la compétitivité de leurs réacteurs », a déclaré Marc Chevrel, Directeur de la Business Line Fuel d’AREVA. « L’introduction de ce combustible de nouvelle génération sur le marché américain est une nouvelle démonstration de notre capacité à développer des produits innovants qui aident nos clients à atteindre leurs objectifs opérationnels tout en respectant des normes de sécurité toujours plus exigeantes. »

Les 16 premiers assemblages de combustible ont été fabriqués à l’usine de Richland, Washington, et ont été livrés dans les délais définis par le calendrier du projet. Au titre du programme de surveillance du combustible, plusieurs campagnes de contrôle ont déjà été réalisées par AREVA et ses clients, confirmant les performances du combustible. Les assemblages seront également contrôlés en 2017 à l’issue de leur utilisation en réacteur. Les fournitures de recharge sont prévues l’année suivante.

Le lancement d’ATRIUM™ 11 a été salué par la communauté industrielle internationale et ce combustible a notamment atteint la finale des Platts Global Energy Awards 2014. Il a déjà été mis en service dans cinq réacteurs dans le monde.