15 juillet 2015

AREVA va lancer la démonstration en réacteur de puissance de matériaux de gainage de combustible présentant une résistance accrue aux situations extrêmes

AREVA est fortement engagé dans plusieurs pays dont la France, les Etats Unis et maintenant la Suisse dans différents programmes de développement de combustible nucléaire présentant une résistance accrue aux situations extrêmes (EATF1).

AREVA vient de signer avec l’opérateur de la centrale de Gösgen un nouvel accord pluriannuel de Recherche et Développement sur le combustible nucléaire dans le cadre de la poursuite d’une longue coopération réussie entre les deux sociétés. Cet accord  permettra, entre autres, de franchir une étape clé dans le développement de combustibles industriels présentant une résistance accrue aux conditions accidentelles.

Début 2016, AREVA fournira des crayons tests contenant différents matériaux de gainage innovants. Ces matériaux développés par le CEA2 en collaboration avec AREVA et EDF subiront, à intervalles réguliers, des examens dans les cellules chaudes de PSI3 et du CEA. La confirmation des gains apportés permettra de sélectionner les meilleures solutions pour des produits industriels dès 2020.

« AREVA est  fier de contribuer avec ses partenaires au développement de combustibles toujours plus sûrs et à la première introduction de produits précurseurs « EATF » en réacteur de puissance,
c’est-à-dire en conditions totalement représentatives des réacteurs à eau pressurisée
 », a commenté Alain Frichet, Directeur de la Division Produits et Technologies de la Business line Combustible d’AREVA.


1 De l’anglais Enhanced Accident Tolerant Fuel
2 Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (
www.cea.fr)
3 Paul Scherrer Institut (
www.psi.ch)