19 octobre 2017

Dessel : une nouvelle étape dans le démantèlement du site

Le 9 octobre 2017, l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) a donné son accord pour la démolition des bâtiments 1 & 2 de l’usine de FBFC International filiale d’AREVA NP, à Dessel (Belgique) de la BU Combustible.

« Cette autorisation marque une nouvelle étape importante du projet. Trois des cinq bâtiments nucléaires que comptait le site au début du démantèlement sont désormais déclassés. Elle nous permet de poursuivre les travaux et de respecter nos engagements auprès des autorités belges » a déclare André Basset, Directeur du site. « C’est aussi une page d’histoire qui se tourne. Inaugurés en 1960, le bâtiment 1 abritait les services administratifs et le laboratoire d’analyse qualité et le bâtiment 2 fut le premier bâtiment de fabrication des combustibles. »

Les opérations de démolition ont commencé dès la réception de l’accord AFCN et devraient durer 4 mois. Elles se dérouleront dans le respect des règles de sécurité et de sûreté spécifiquement élaborées pour ce type de chantier et en accord avec les autorités locales.

Retour sur les phases successives du démantèlement

  • Avril 2012 : arrêt de la production d’assemblages de combustible à l’uranium et début des opérations de démantèlement des ateliers
  • 2013-2014 : démontage des équipements de production
  • Juin 2015 : expédition du dernier assemblage MOX* fabriqué à Dessel
  • 2015-2016 : assainissement des bâtiments 1, 2, 3 et 5
  • Juillet 2016 : début des opérations de contrôle des bâtiments 1 et 2, étape indispensable qui a pour objectif de vérifier que l’assainissement a éliminé toute trace de contamination
  • Fin 2018 : près de 50 personnes, d’une dizaine d’entreprises sous-traitantes, se succéderont pour achever le démantèlement du site

*MOX : le combustible MOX (Mixed Oxyde Fuel) est un combustible nucléaire réalisé à partir d’un ’oxyde mixte, mélange d’oxydes d’uranium et de plutonium

FBFC en quelques mots

Le site de FBFC International produisait des assemblages de combustible pour des réacteurs nucléaires sur le marché de l’Europe de l’Ouest. Il produisait également des composants entrant dans la fabrication des assemblages.

C’est en août 1958 que les sociétés belges “Métallurgie Hoboken” et “Fabrique Nationale” décident de s’associer pour constituer une filiale commune destinée à la fabrication de combustible nucléaire : la société de “Métallurgie et Mécanique Nucléaires” (MMN).

En décembre 1973, MMN et Eurofuel, compagnie de holding avec Péchiney, Framatome et Westinghouse comme actionnaires, créent la société FBFC pour accompagner le développement rapide du marché nucléaire français. FBFC Dessel devient, en 1986, une société belge, filiale de FBFC puis d’AREVA NP, et prend alors la dénomination de FBFC International.

En 1975 et 1976, avant la mise en service de l’usine de Romans, c’est à Dessel que sont fabriqués les premiers cœurs des deux premiers réacteurs à eau sous pression français de Fessenheim.

En 1987 débute la production industrielle de combustible MOX à partir de crayons provenant de Belgonucléaire, de Cadarache puis de MELOX.

En savoir plus

Depuis 1974, ce sont 28 762 assemblages de combustible, parmi lesquels 3 209 assemblages MOX, qui ont été livrés en temps et en heure en Europe (Allemagne, Pays-Bas, Suisse, Suède, France et Belgique) et au Japon.

1 seul assemblage de combustible permet de fournir de l’énergie à environ 10 000 foyers par an sans interruption.