CIFRE Ingénieur R&D, modélisation du laminage F/H

Reference 2024-17122

[France] CIFRE

Romans, Savoie (73)

R - RESEARCH & DEVELOPMENT

New graduate

Barème Alternance, Stage et VIE

Your missions

Selon les règles de l’Ecole Doctorale SFA (Université Côte d’Azur) et de la Spécialité Doctorale « Mécanique Numérique et Matériaux » de l’Ecole des Mines de Paris :

–   en 1ère année, rapport et soutenance bibliographique (Février)

–   en 1ère année, rapport et soutenance d’avancement (Juin) ;

–   en 2ème année, réunion du Comité de Suivi Individuel de Thèse (Juin-Juillet).

Les travaux feront l’objet d’échanges constants entre le doctorant, l’équipe encadrante et l’entreprise, et de réunions formelles trimestrielles avec fourniture préalable de documents et rédaction de comptes-rendus a posteriori.

 

 

 L’objectif applicatif est de modéliser un procédé de mise en forme multi-passe d’un bi- ou tri-matériau pour étudier les risques de non-conformité géométrique, en dégager les facteurs influents et faire des simulations prédictives. Sur le plan scientifique, ce sera l’étude du lien entre hétérogénéité mécanique et instabilité d’écoulement de matière dans la genèse des défauts. Les paramètres qui interagiront pourront être liés à la géométrie (2D vs 3D, rapport d’épaisseurs, réductions…), aux propriétés mécaniques (rapport des duretés, capacités d’écrouissage respectives des alliages) et au degré d’adhésion entre couches. 

Les points saillants des travaux seront donc :

–   une bibliographie exhaustive, car elle est peu dense, sur la mise en forme de ces plaques, avec un élargissement nécessaire au colaminage d’autres bi-matériaux ;

–   la recension bibliographique des propriétés mécaniques et thermiques nécessaires à la simulation ;

–   des essais de laminage avec mesures de force de laminage et de température de surface, pour identification des coefficients de frottement et de transfert thermique ;

–   la mise au point d’une méthodologie de simulation accélérée de plaques longues ;

–   la mise au point d’une méthodologie de simulation d’un matériau hétérogène par variation des propriétés mécaniques locales [4] : lien avec la microstructure réelle et influence sur la stabilité des caractéristiques du laminage et du produit ;

et bien sûr, une campagne de validation expérimentale.

You are

Compétences souhaitées:

-Mécanique / Thermique / Science des matériaux métalliques
-Simulation des procédés de mise en forme
-Rigueur
-Compétences organisationnelles
-Bon relationnel

 Diplôme/niveau demandé:
– Ecole BAC+5 ayant une spécialité matériaux / métallurgie / mise en forme.

La thèse (CIFRE) est financée par FRAMATOME – CERCA.

https://www.framatome.com/solutions-portfolio/fr/portefeuille/produit?ma=autres-secteurs-industriels&sol=secteur-de-la-sant&product=A1791

Lieux

– MINES Paris, CEMEF, Sophia Antipolis (80%)

– FRAMATOME, site de Romans (10%)

– FRAMATOME, Centre de Recherches d’Ugine (10%)

Rémunération minimum proposée 38,5K€

 

Modélisation numérique, Co-laminage, Bi-matériau, Hétérogénéité

Additional information


Specialization: R3 - Performance of R&D projects

Level of education (all) Master

Place: France, Auvergne-Rhône-Alpes, Savoie (73), Romans

Travel: No

Employment level: Cadre