Actualité

Procédés de traitement thermique de détensionnement : Framatome poursuit ses travaux

23 Janvier 2020 | 1 min |
Catégorie:

Dans le cadre du développement de procédés industriels, Framatome a mis en évidence le non-respect de plages de températures lors de l’application de certains traitements thermiques de détensionnement (TTD) locaux réalisés sur certains composants primaires. Le non-respect des plages de températures constitue un écart au référentiel technique de fabrication.

Les investigations conduites à date confirment un écart pour des procédés de TTD mettant en œuvre d’une part, des moufles équipées de résistance électrique et, d’autre part, des panneaux chauffants équipés de résistances céramiques.

Les équipes de Framatome en analysent les causes et mettent en place des mesures correctrices.

Framatome informe les exploitants concernés, en France comme à l’étranger. Les analyses réalisées à ce stade confirment que l’intégrité mécanique des pièces concernées n’est pas remise en cause.
 

Framatome présente ses travaux au HCTISN, le Haut Comité à la Transparence et l’information sur la sécurité nucléaire

Le 22 janvier, Framatome et EDF ont présenté l’avancement de leurs travaux au HCTISN, une instance française indépendante.

Le HCTISN est une instance d’information, de concertation et de débat sur les risques liés aux activités nucléaires et l’impact de ces activités sur la santé des personnes, sur l’environnement et sur la sécurité nucléaire.

En savoir plus:

 

À propos de Framatome

Framatome est un leader international de l’énergie nucléaire, reconnu pour ses solutions innovantes et ses technologies à forte valeur ajoutée à destination du parc nucléaire mondial. Forte d’une expertise mondiale et de solides références en termes de fiabilité et de performances, l’entreprise conçoit, entretient et installe des composants et des combustibles ainsi que des systèmes de contrôle-commande pour les centrales nucléaires. Ses quelque 14 000 collaborateurs permettent chaque jour aux clients de Framatome de fournir un mix énergétique bas-carbone toujours plus propre, plus sûr et plus économique.

Framatome est détenue par le Groupe EDF (75,5 %), Mitsubishi Heavy Industries (MHI – 19,5 %) et Assystem (5 %).